Que faites-vous de votre Excédent de trésorerie ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Etre bon trésorier c’est bien, mais être bon trésorier futé c’est encore mieux, si vous ne l’êtes pas voici quelques points qui vous aideront à le devenir:

 

1-Effectuez des placements financiers :

  • Dépôt à terme : il s’agit de bloquer votre placement un mois ou plusieurs années en contrepartie d’une rémunération définie sur la base d’un taux d’intérêt qui n’est franchement intéressant que lorsque le contrat dépasse douze mois (on parle de trois mois dans d’autres articles ...mais cela reste très timide).

 

Attention, choisir un placement en DAT implique que votre budget de trésorerie est bien ficelé, car si vous avez un besoin en trésorerie et pensez récupérer votre dépôt alors que le contrat court toujours, vous paierez des intérêts qui vous feront regretter votre placement, c’est le seul risque que représente les DAT.

Conclusion: Le DAT est intéressant à long terme lorsque l’activité de votre société s’annonce fleurissante sur les années à venir.

Si le DAT vous intéresse, jaugez votre côté commercial : négocier le taux d’intérêt et les pénalités de sorties, c’est très faisable.

 

  • Les OPCVM (Organisme de placement collectif en valeurs mobilière : SICAV et Fonds de placement) : généralement, sur du court terme ça peut être un bon choix, le risque est très limité, toutefois le rendement aussi, et  vous pouvez récupérer votre placement à n’importe quel moment (comptez 24 à 48 heures).

 

Pour se faire, c’est assez simple, contactez une société de gestion comme Wafa Gestion (avec laquelle j’ai déjà traité… et rentabilisé mon placement), CDG Capital Gestion, BMCE Capital Gestion, Upline… qui se valent puisque tout dépend de la compétence de votre conseiller qui normalement maitrise la gestion des paniers mieux que vous.

A chaque aller-retour c’est à dire achat-revente de vos titres, la société de gestion récupérera sa commission, donc ne changez pas de paniertrop souvent, sauf si votre conseiller s’avère vraiment convainquant.

 

  • Les titres de créances négociables (Billets de trésorerie et autres) : sont des billets à échéance représentant un droit de créance de personnes morales.

Ces titres sont émis sur le court et le moyen terme (de 10 jours à 1 an), ce qui permet aux émetteurs de financer leurs besoins de trésorerie : ce placement peut être intéressant, mais il faut bien analyser les différents rendements de la société émettrice ; pour faciliter la chose, un rapport de gestion est émis par elle et sa banque partenaire (intermédiaire).

 

  • Le marché boursier : plus risqué, à éviter, surtout lorsque votre entreprise n’est pas dans un esprit de prise de risque, en tout cas il faut souvent l’accord des administrateurs pour ce type de placement.

 

Attention : Tous ces placements génèrent des produits donc il ne faut pas oublier l‘aspect fiscal ; par exemple, les produits de placement à revenu fixe sont soumis à une retenue à la source de 20%, imputable sur le montant des acomptes provisionnels et éventuellement sur le reliquat de l’IS de l’exercice au cours duquel la retenue a été opérée.

 

 2.Achetez de la devise (Dollars ou Euros) :

Si votre activité est très liée à l’importation de matières premières ou de produits finis, il peut s’avérer important de se couvrir contre la fluctuation de la monnaie d’achat (cours de change) en stockant de la devise.

Aussi, acheter de la devise lorsqu’elle est au plus bas et la revendre lorsque sa valeur augmente génère des produits importants à court et moyen terme.

 

3-Obtenez des escomptes pour paiement anticipé :

Votre excédent de trésorerie pourra vous mener à négocier un escompte sur votre dû avec votre fournisseur si vous le régler avant l’heure, mais cela n’est intéressant que lorsque la dette est significative.

 

4-Accordez des avances en compte courant :

Si votre entreprise fait partie d’un groupe et s’avère être la meilleure élève, ne soyez pas hautains, prêtez aux autres filiales en difficulté ou dans le besoin, bien entendu en contre partie d’intérêts, moins élevés que ceux pratiqués par les banques, mais c’est assez rémunérateur, faites vous accompagner par un juriste puisque ces avances sont ce qu’on appelle des conventions réglementées ou interdites mentionnées dans le rapport spécial du commissaire aux comptes.

 

5-Développez l’activité de votre société:

Augmentez les budgets des postes clés : matériel neuf que vous pouvez désormais financer par vos fonds propre, recrutez de bons commerciaux, fidélisez votre personnel clé, achetez votre local si actuellement vous le louez, achetez un nouveau terrain pour une éventuelle future expansion… mais vous faire plaisir à long terme, il faudrait bien entenduélaborer un solide business plan quinquennal.

 

Pour conclure :

Règle d’or 1: « Une bonne gestion de trésorerie revient à maintenir le solde au plus près de 0. C'est à dire pas d'insuffisance, ni de financement excessif ».

Règle d’or 2: «Trouver le bon équilibre entre trois facteurs : la liquidité, le risque et le rendement»

 

Amine ADLOUNI

Directeur Associé - CFG CONSEIL

Expert en Finance d'entreprise, Audit et Conseil.

Cabinet d’Accompagnement en Management Stratégique

& de Formation en Ingénierie Financière

www.cfg-conseil.com

 

 

Sauriez- vous calculer votre prime d'ancienneté?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La prime d'ancienneté est destinée à rémunérer votre fidélité à l’entreprise.

Selon le code du travail, tout salarié doit bénéficier d'une prime d'ancienneté, càd l'employeur doit obligatoirement la versée à ses employés, elle n'est en aucun cas considérée comme un avantage;

 

Tout retard dans l'application de la prime d'ancienneté peut engendrer des dommages et intérêts.

 

La prime d'anciennetét est fixée à :

• 5% du salaire versé, après deux ans de service ;
• 10% du salaire versé, après cinq ans de service ;
• 15% du salaire versé, après douze ans de service ;
• 20% du salaire versé, après vingt ans de service ;
• 25% du salaire versé, après vingt-cinq ans de service.

 

Par salaire versé, il faut comprendre Salaire de base + majoration pour Heures Supplémentaires.

Le salaire de base correspond à la première ligne de votre bulletin de paie (sans les primes, indemnités...), c'est pour cela qu'il faut bien le négocier au départ.

 

La prime d'ancienneté, comme beaucoup d'autres primes, est imposable à l'IR, donc ne vous étonnez pas si votre IR augmente soudainement!

 

Vous vous posez des questions par rapport au calcul de vos heures supplémentaires:

 

La durée normale de travail est fixée à 44 h par semaine ou 2288 par an sans dépasser 10 heures par jour.

 

Elles sont fixées de la manière suivante :

  • Les heures supplémentaire effectuées entre 6 h du matin et 21 h du soir sont majorées de 25 % du salaire de base,

  • Les heures supplémentaires effectuées entre 21 h du soir et 6 h du matin sont majorées de 50 % du salaire de base,

  • Les heures supplémentaires effectuées les jours fériés et les dimanches sont majorées de 100 % du salaire de base.

 

Crédit ou leasing pour l'achat d'un véhicule?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le crédit bail est une mise à disposition d'un bien contre le versement de loyers pour une période déterminée avec une possibilité de rachat à un prix fixé, au terme du contrat.

Le leasing si nous l'entendons par "location financière" est une location pour une durée à long terme fixée sur le contrat mais dans ce cas précis, il n'y a pas de levée d'option.Au terme du contrat, vous avez deux possibilités: soit conclure un nouveau contrat ou ne pas le prolonger.

Il y a aussi des différences au niveau de la taxe professionnelle, la valeur à déclarer sur la taxe professionnelle pour le CB est le prix d'achat payé initialement par l'entreprise de CB alors que pour la location financière, en général on déclare les loyers payés au cours de l'année de référence.

 

En leasing, contrairement au petit crédit, le kilométrage est limité(à 40’000km sur les deux ans par exemple) et le véhicule doit obligatoirement être couvert par une assurance tout risque - A vos frais, évidemment ! De plus si le prêt personnel comme le leasing peuvent être annulés en tout temps, par paiement du solde, sous déduction des intérêts non courus (et moyennant quelques frais de bouclement pour le leasing), une réalisation anticipée d’un contrat de leasing ou un dépassement du kilométrage peut coûter cher.

De plus, détail, mais d’importance, si vous n’êtes ni travailleur indépendant ni une entreprise, mais un simple salarié, vous ne pourrez déduire ces intérêts de votre revenu fiscal. Alors que ceux payés sur un prêt personnel sont déductibles. Le crédit privé n’est limité que par la prudence du prêteur, mais peu importe que cet argent serve ensuite à l’achat d’une voiture, d’un salon cuir ou d’un mois au Caraïbes… 

La valeur résiduelle ne donne léglement aucun droit au loueur et acheteur potentiel de la voiture. En fait, elle ne représente que le prix auquel le garagiste s’engage à racheter le véhicule au banquier au terme du contrat de location. Un garagiste peu scrupuleux aura donc tout loisir d’exiger, par exemple, 100 000 Dirhams pour le rachat d’une voiture dont la valeur résiduelle avait été fixée à 80 000 Dirhams. Entre le loueur qui prévoit de racheter le véhicule en fin de leasing et le garagiste, tout est donc une affaire de confiance ! Ou de convention écrite, qu’il est recommandé de passer au moment de la signature du contrat de leasing.

 

 

Savez-vous qui a inventé la Taxe sur la Valeur Ajoutée - TVA ?

 

 

 

 

 

 

 

 

La TVA a été inventée par les Français dans les années cinquante (1954), à l'instigation de Maurice Lauré, haut fonctionnaire de la direction générale des Impôts : celui-ci propose d'éliminer les inconvénients liés aux divers impôts sur la consommation.

 

La TVA est devenue un impôt adopté par tous les nouveaux pays membres du marché commun puis de l'Union européenne.

 

En 1973, environ 20 pays dans le monde ont mis en œuvre la taxe; d'ici la fin de cette année, plus de 160 auront un système de TVA - une multiplication par huit.

 

La taxe génère aujourd'hui environ 13,5% du total des revenus du gouvernement. Par rapport à un certain nombre d'autres taxes, la TVA est une des plus réussies et génére à l'état des revenus supérieurs à l'impôt sur le revenu.

 

Notons qu'au Maroc, sur la période 2008-2012, la part dans le produit de la TVA s’est élevée à 15,2 milliards de Dirhams en moyenne annuelle, représentant 57% du total des recettes des collectivités territoriales.

En comparaison, la recette fiscale relative à la TVA perçue par l'Etat Français s'élève en 2014 à  139 469 millions d'Euros soit environ 1 604 Milliards de Dirhams (Environ 100 fois plus! ou si vous préférez ils collectent en 3 jours ce que nous collectons en une année), et cela n'est pas dû au fait qu'ils ont inventé cette taxe.

 

 

Financez vos projets grâce au crowdfunding

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sauf si vous vivez dans une île lointaine ces quelques dernières années , vous avez certainement entendu parler du crowdfunding ou d'histoires de gens qui collectent des milliers ou millions d'euros en ligne .

 

Il s'agit d'une technique de financement, principalement des start-up, qui sollicitent via Internet des milliers de personnes afin de leur apporter des capitaux propres nécessaires à la phase d'amorçage de leur projet.

 

Les fonds unitairement versés sont faibles, quelques dizaines ou centaines d'euros (ou milliers de dirhams), mais multipliés par des milliers ou des dizaines de milliers de personnes, une entreprise peut ainsi trouver les fonds lui permettant de se lancer et de tester son concept/produit/service puis d'attirer ensuite dans un second temps les fonds de capital risque.

 

Le crowdfunding (littéralement financement par les foules) est un complément ou un substitut au financement par les amis et la famille des entrepreneurs ("love money") à ne pas sous estimer.
 

Si le Crowfunding est peu connu au Maroc, ce mode de financement participatif est un concept qui existe ailleurs depuis une bonne decennie, et est très en vogue au Etats-Unis/Canada et en Europe permettant à des milliers d'entrepreneurs de réaliser leurs projets, du plus simple au plus audacieux.

 

Ainsi, sur le site européen http://fr.ulule.com, nous pouvons apprécier différentes aventures:

 

  • Romain Guirec lance des articles cubiques et collecte 60 000E Euros 

  • Léquipe Dowino, grâce au crowfunding, crée des jeux vidéo pour aveugles

  • L'équipe Inko lance une gamme d'articles de sports en bois

 

 ....  le Crownfunding permet tous les jours à des jeunes et moins jeunes de créer et développer leur entreprise.

 

Au Maroc, il existe un site de Crowdfunding http://www.smalaandco.com qui évolue à son rythme, mais qui a ouvert le bal, ce qui permettera certainement à d'autres sites de se développer et à des entrepreneurs marocains ambitieux de monter leurs affaires sans trop galérer. 

Quel est le rôle d'un DAF ?

 

Le rôle principal d'un directeur financier est vraiment d'être le partenaire du directeur général et de faire en sorte que l'entreprise atteigne les objectifs fixés dans le respect de la stratégie définie. Être DAF implique un travail permanent de conseil, de sensibilisation et d'orientation du directeur général et du responsable des affaires. Mais l'orientation et les conseils ne s'arrêtent pas aux seuls chiffres. Le directeur financier a également un rôle dans la gestion de la société, puisqu'il fait aussi partie du comité de direction.

 

                    

VOTRE PARTENAIRE FINANCIER

Paris | Casablanca | Alger | Tunis | Nouakchott | Dakar

"Accompagnement en Management Stratégique & Formation en Ingénierie Financière" 

TÉLÉCHARGEZ NOTRE CATALOGUE 2020